Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Portraits dans les collections de l'Ecole des Beaux-Arts 2016 à Paris06 - Portrait / Foxoo
Local-events / Vos évènements relayés sur Twitter GUIDE   SUIVRE
Ma ville   Mes évènements   Annoncer un évènement
Source : #16702 Publié le 04/12/15 | Vues : 236

Portraits dans les collections de l'Ecole des Beaux-Arts 2016 à Paris06

Evènement passé.

Du 28 janvier au 15 avril 2016 à Paris06 (75).

Les Beaux-Arts de Paris présentent du 28 janvier au 15 avril 2015 un exceptionnel panorama du portrait dessiné, datant de la fin du XVIe siècle et du XVIIIe siècle, tiré de son précieux fonds de dessins.
D'Anton van Dyck à Hyacinthe Rigault, de Dumonstier à Giovani Bernini, les dessins légués par les plus grands artistes européens, croquis, ébauches ou oeuvres à part entière, révèlent l'intimité de leur rapport avec le sujet et mettent en lumière leur méthode d'élaboration et vision respectives du portrait.
Portraits offerts en gage d'amitié ou destinés aux hommes de cour, ébauches préparatoires aux estampes qui constituent alors le meilleur véhicule des effigies, ou premiers traits brossés en vue d'imaginer une composition peinte, ces dessins sont produits à des fins diverses. Ils répondent au fil du temps à un engouement croissant, formant un genre prisé par la Cour et l'aristocratie, pour servir aux échanges diplomatiques, et par les collectionneurs et amateurs, pour la beauté ou la renommée de leur modèle.
Pour exécuter ces portraits dessinés, les artistes puisent aux sources iconographiques existantes ' estampes, dessins ou tableaux ' ou font poser leur modèle vivant. Celui-ci ne dispose le plus souvent que d'un temps limité pour la pose, ce qui conduit les artistes à se concentrer sur les traits et l'expression du visage, afin de singulariser le sujet. L'ambition du dessinateur réside alors dans le souci de saisir l'individualité dans toute son expressivité et sa vivacité, sans chercher à le flatter. Se détachant de l'iconographie existante, le portrait exécuté sur le vif se fait plus spontané, à l'image du portrait d'Agostino Mascardi, réalisé par Giovani Bernini.
Le portrait acquiert bientôt un statut d'oeuvre autonome. Au XVIIIe siècle, les membres de la bourgeoisie, sensibles aux attributs et signes de puissance, aspirent à se voir représenter dans un environnement riche, reflétant leur rang social. Le portrait en buste ou en pied, plus ample, où apparaît la gestuelle, permet de satisfaire à ce désir d'ostentation. C'est cette évolution subtile qu'il nous est donné de voir dans ce panorama inédit de 35 dessins.

Du lundi au vendredi de 13h à 18h




Beaux-Arts de Paris
14 rue Bonaparte - Paris 6e, 75 paris06



Commenter

En savoir plus
Partager :
Facebook
Commentez Portraits dans les collections de l'Ecole des Beaux-Arts
Pour poster un tweet, cliquez sur l'oiseau. Gardez le lien vers la page foxoo.
Pour commenter ou répondre, cliquez sur la zone date-heure du tweet.