Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Amara Lakhous - Portrait / Foxoo
Local-events / Vos évènements relayés sur Twitter GUIDE   SUIVRE
Ma ville   Mes évènements   Annoncer un évènement
Source : #6402 Publié le 04/06/12 | Vues : 40

Amara Lakhous / Portrait


Né en Algérie de parents kabyles, Amara Lakhous vit à Rome depuis 1995. Il est journaliste, anthropologue et romancier. Choc des civilisations dans un ascenseur Piazza Vittorio (Actes Sud, 2007 ; Babel n° 1119), succès surprise de l'année 2006 en Italie, a été couronné du prix Racalmare Leonardo Sciascia et a partagé le prix international Flaiano 2006 avec Enrique Vila-Matas et Raffaele La Capria. Il a également été porté à l'écran en Italie en 2010. Récemment chez Actes Sud : Divorce à la musulmane à viale Marconi.



Le manuscrit, dont il avait écrit en arabe quand il avait 23 ans, a été publié quatre ans plus tard, dans une édition bilingue: »Le cimici e il pirata« (tr: Le Bug et le pirate) est sur le Hassinu 40 ans, une sorte d'imaginaire pirate, qui est incapable de jouir de sa liberté. Lakhous a obtenu un second diplôme à l'Université La Sapienza à Rome en anthropologie culturelle: sa thèse portait sur arabo-musulman immigrés en Italie. Son deuxième livre a été publié en Italie en 2006: «Scontro di Civiltà par l'ONU ascensore une Piazza Vittorio» (2008, angl: «Choc des civilisations Au cours d'une Ascenseur Piazza Vittorio») est une version révisée de son roman «Venez farti allattare dalla lupa senza che ti Morda », qui a été publié en 2003 en Algérie et au Liban.

Le livre raconte avec ironie et de précision l'histoire d'un assassiner à Rome, et avec ses descriptions des particularités des gens qui sont venus de partout dans le monde et maintenant y vivre, il se penche sur le thème de l'identité dans un environnement multiculturel: »J'ai vécu pendant six ans sur la Piazza Vittorio, c'est une sorte de laboratoire pour l'avenir, le prototype de la cohabitation intellectuelle.» Lakhous n'utilise pas uniquement le point de vue pur de l'immigrant de se concentrer sur les questions centrales qui donnent les indigènes. Il fait également des expériences avec la langue en enrichissant sa prose italienne avec des expressions, des images et des termes de sa langue d'origine: «Je arabiser l'italien et l'arabe italianiser». Amara Lakhous a été décerné, entre autres, le Flaiano Premio per la narrativa en 2006 et de l'Algérie prix littéraire le plus prestigieux, le Prix des libraires algériens en 2008. L'auteur vit à Rome.


Acheter / Commander les livres de Amara Lakhous

En savoir plus
Partager :
Facebook