Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Pascal Aumasson, nouveau directeur du Musée des Beaux-Arts de Brest - Portrait / Foxoo
Local-events / Vos évènements relayés sur Twitter GUIDE   SUIVRE
Ma ville   Mes évènements   Annoncer un évènement
Source : #12956 Publié le 06/06/12 | Vues : 317

Pascal Aumasson, nouveau directeur du Musée des Beaux-Arts de Brest / Portrait

Brest (Finistère).

Eléments de la trajectoire professionnelle
1977/1981 Professeur d'histoire
1981/1992 - Conservateur du musée de Saint-Brieuc.
* Construction du nouveau musée d'art et d'histoire des Côtes d'Armor, ouvert aux publics en 1983 et 1986.
1992/2002 - Conseiller pour les musées à la Direction régionale des affaires culturelles (ministère de la culture)
* Création du service des musées au sein des procédures de déconcentration de la Direction des musées de France,
* Répartition des financements auprès des musées publics de Bretagne, en particulier les crédits de l'Etat pour favoriser les acquisitions.
2002/2008 - Conservateur du port-musée de Douarnenez
* Redressement de l'établissement après la liquidation judicaire de 1995,
* Définition d'un nouveau projet scientifique et culturel autour des approches humaines des activités maritimes (en substitution à un musée de cultures techniques).
2008/2012 - Conservateur du musée de Bretagne. Rennes
* Programmation des offres aux publics (expositions, publications, bases de données'),
* Mise en oeuvre d'un nouveau projet scientifique et culturel,
* Mise en oeuvre d'une politique de rayonnement.



Points d'intérêt professionnels particuliers
Art et civilisation

Les angles d'approche de l'art peuvent être très différentes les uns des autres.
A une approche d'histoire de l'art stricte, Pascal Aumasson préfère une approche pluridisciplinaire qui associe différentes sciences humaines (l'histoire, la sociologie, la philosophie, la littérature, l'anthropologie') dans la manière d'aborder la peinture, l'estampe, la sculpture'

Si la collection de Brest de nature à satisfaire un lien avec les publics construit autour de l'acte de création, ses motivations, ses moyens' elle est aussi très représentative d'un discours sur la réception sociale de l'art. Un musée ce n'est ni un manuel, ni un forum, ni un spectacle, mais il peut être tout cela à la fois à travers ses collections.

Approche humaniste
C'est valoriser l'oeuvre certes, mais aussi le peintre, la société qui l'entoure, les artistes de son atelier, les populations de son temps. C'est aussi donner la parole aux artistes soit à côté de leur production, soit dans l'analyse de celle d'artistes qui les ont précédés. C'est encore, envisager de donner la parole aux publics. En quelque sorte, « faire pour ceux qui aiment, pas seulement pour ceux qui savent ».

Ouverture de l'institution- musée aux populations
En s'intéressant de longue date à la question des publics et en participant activement à la DRAC Bretagne à l'Observatoire des publics, un outil de la direction des musées de France, Pascal Aumasson place la question des publics au centre de son activité professionnelle.

Ce qui est en jeu, selon lui, c'est la fréquentation, mais aussi la confort des visiteurs, les explications qui leur sont fournies, l'élargissement des catégories sociales qui fréquentent les musées, en particulier la jeunesse. N'est-ce pas une évidence que « pour que les visiteurs s'intéressent aux musées, il faut que les musées s'intéressent aux visiteurs ».



Brest, 29

En savoir plus
Partager :
Facebook